CMS/SMC
Société mathématique du Canada
www.smc.math.ca
Société mathématique du Canada
  location:  À propos de la SMCcommuniqués
À propos de la SMC        
COMMUNIQUÉ
8 septembre 2005

KATHERINE HEINRICH ET YU-RU LIU SONT RÉCOMPENSÉES POUR L'EXCELLENCE DE LEURS RÉALISATIONS

OTTAWA (Ontario) - La Société mathématique du Canada (SMC) décerne son prix Adrien-Pouliot 2005 à Katherine Heinrich (Université de Regina) et son prix G. de B. Robinson à Yu-Ru Liu (Université de Waterloo). Les prix seront remis au banquet de la Réunion d'hiver 2005 de la SMC le 11 décembre à l'hôtel Empress de Victoria (Colombie- Britannique).


Prix Adrien-Pouliot 2005 de la SMC: Mme Katherine Heinrich (Université de Regina)

Le prix Adrien-Pouliot rend hommage aux personnes ou aux groupes qui ont fait une contribution importante et soutenue à l'éducation mathématique au Canada.

La principale contribution de Kathy Heinrich à l'éducation mathématique est l'organisation du Forum canadien sur l'enseignement des mathématiques, qui a réuni des gens qui s'intéressent à l'éducation mathématique à tous les niveaux - mathématiciens, professeurs et enseignants, représentants de conseils et de commissions scolaires, ministères de l'Éducation, industriels ou parents - pour discuter d'enjeux communs.

Le premier Forum, tenu à Québec en 1995, a donné le coup d'envoi à de nombreuses autres activités. En Colombie-Britannique, les personnes qui avaient participé à ce Forum ont organisé un mini-forum sur le même thème en décembre 1995. Suite à cette activité, l'Institut du Pacifique pour les sciences mathématiques a organisé un congrès annuel sur le thème " Changer la culture " qui, depuis huit ans, réunit des personnes qui s'intéressent à l'éducation mathématique. En Ontario, l'esprit du Forum de 1995 se transpose dans le Forum sur l'enseignement des mathématiques de l'Institut Fields.

En 2001, la Société mathématique du Canada a repris le concept de forum proposé par Kathy Heinrich. Le second Forum s'est donc tenu à Montréal (à l'UQAM) en mai 2003, et le troisième, à l'Institut Fields, en mai 2005. Un grand nombre d'autres activités ont découlé de ces forums. Une nouvelle association pancanadienne d'enseignants a été créée, et des autochtones du Canada prennent part aux discussions sur l'enseignement des mathématiques. Ces forums sont pratiquement devenus une institution.

L'idée du Forum de 1995 était une suite logique de tout ce que Kathy Heinrich a fait pour l'éducation mathématique et la promotion des mathématiques. En 1982, elle a organisé le premier congrès sur l'enrichissement mathématique pour les élèves de 11e année à l'Université Simon Fraser. Ce congrès de trois jours, qui s'est tenu chaque année par la suite pendant 15 ans, a été une source d'inspiration pour des générations d'élèves britanno- colombiens. Kathy Heinrich a aussi participé à l'organisation d'un congrès appelé Women Do Math (renommé Discover the Possibilities), congrès visant l'intégration des filles de 9e et de 10e année, ainsi qu'une série d'expositions d'activités interactives connue sous le nom de " Pleins feux sur les mathématiques ", dans plusieurs centres commerciaux de Vancouver au début des années 1990. Elle a beaucoup insisté pour faire reconnaître les mathématiques comme catégorie à l'Expo-sciences pancanadiennes. Sa contribution soutenue à l'éducation mathématique se fait toujours sentir dans l'ensemble du pays.

Katherine Heinrich a reçu son doctorat en mathématiques de l'Université de Newcastle (Australie) en 1979. En 1981, elle est entrée au Département de mathématiques et de statistique de l'Université Simon Fraser comme professeure associée grâce à une bourse de recherche du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG). Elle est devenue professeure titulaire en1987 et elle a dirigé le département de 1991 à 1996. Depuis 1999, elle est vice-rectrice aux études à l'Université de Regina.

Au cours des dernières années, Kathy Heinrich a été membre du conseil d'administration intérimaire de l'University of Northern British Columbia, du conseil des gouverneurs de l'Université Simon Fraser, de la Fondation sciences jeunesse Canada et de la Société mathématique du Canada, qu'elle a présidée de 1996 à 1998. Elle a en outre été membre du comité des prix du conseil scientifique de la C.-B. pendant six ans. Dernièrement, elle a siégé au comité de sélection des subventions du CRSNG et au comité de sélection national du prix Killam. Elle siège en ce moment au conseil d'administration du CRSNG.

En 1995, elle a reçu le prix Femmes de mérite du YWCA de Vancouver (éducation, formation et développement) et la médaille d'or pour excellence professionnelle de l'Université de Newcastle.

Côté recherche, elle s'intéresse particulièrement aux problèmes de factorisation des graphes, à la conception et à l'application des carrés latins et, plus généralement, aux " mathématiques des arrangements " qui permettent la construction de réseaux informatiques, l'établissement d'horaires de tournois et les échanges sécurisés d'information.


Prix G. de B. Robinson 2005 de la SMC: Mme Yu-Ru Liu (Université de Waterloo)

Le prix G. de B. Robinson rend hommage aux mathématiciens qui se sont distingués par l'excellence de leurs articles parus dans le Journal canadien de mathématiques et le Bulletin canadien de mathématiques, et vise à encourager la présentation d'articles de première qualité pour ces revues. Le prix G. de B. Robinson est décerné à Yu-Ru Liu, University of Waterloo, pour ses articles intitulés " A Generalization of the Turan Theorem and its Applications " et " A Generalization of the Erdos-Kac Theorem and its Applications ", publiés dans le Bulletin canadien de mathématiques en 2004.

Selon un théorème classique de Hardy et Ramanujan, le nombre normal de diviseurs entiers d'un nombre naturel n est log log n. Leur preuve complexe a été simplifiée par Turan en 1934, puis amplifiée par Erdos et Kac dans leur création monumentale : la théorie probabiliste des nombres. Dans ses deux articles, Mme Liu montre que les théorèmes de Turan, tout comme les généralisations subséquentes d'Erdos et de Kac, s'appliquent à un contexte géométrique plus étendu. Ils s'appliquent en particulier à l'étude de points, à la conception et à l'application des carrés latins et, plus. Les articles sont un mélange élégant de théorie des probabilités, de théorie analytique des nombres et de géométrie algébrique.

Yu-Ru Liu a obtenu son baccalauréat de l'Université McGill en 1997 et sa maîtrise de l'Université Queen's en 1998. Sous la direction de Barry Mazur, elle a terminé ses études doctorales à Harvard en 2003. Les deux articles publiés dans le Bulletin canadien de mathématiques en 2004 sont basés sur sa thèse de doctorat. Mme Liu détient une bourse du Programme d'appui aux professeurs universitaires de l'Université de Waterloo.


Information :

Dr. H.E.A. (Eddy) Campbell
Président
Société mathématique du Canada
Tel: 709-737-8246
president@smc.math.ca
  ou   Dr. Graham P. Wright
Directeur administratif
Société mathématique du Canada
Tel: (613) 562-5702
directeur@smc.math.ca

© Société mathématique du Canada, 2014 : https://smc.math.ca/