CMS/SMC
Société mathématique du Canada
www.smc.math.ca
Société mathématique du Canada
  location:  À propos de la SMCcommuniqués
À propos de la SMC        
COMMUNIQUÉ
16 septembre 2003

PRIX POUR SERVICE MÉRITOIRE - DR. WILLIAM MOSER



Créé en 1995, le Prix de la SMC pour service méritoire sert à récompenser les personnes qui contribuent de façon importante et soutenue à la communauté mathématique canadienne et, notamment, à la Société mathématique du Canada.

William Moser reçoit le Prix pour service méritoire 2003 de la Société mathématique du Canada.

Né à Winnipeg en 1927, William Oscar James Moser est l'un des jeunes frères jumeaux de Leo Moser. Sa contribution aux mathématiques a été, d'une certaine manière, influencée par celle de feu son frère Leo, un mathématicien remarquable qu'il a toujours idolâtré et dont il partage les intérêts. Après son B. Sc. spécialisé de l'Université du Manitoba, William Moser obtient une M.A. de l'Université du Minnesota en 1951. En 1955, il reçoit son Ph. D. de l'Université de Toronto sous la direction de Donald Coxeter. Pour William Moser, ce dernier restera bien plus qu'un ancien professeur. Sa carrière sera ponctuée de nombreuses visites respectueuses chez cet homme, surtout dans ses dernières années. Il allait parfois à Toronto dans l'unique but de rendre visite au professeur Coxeter.

Il commence sa carrière universitaire à l'Université de la Saskatchewan, où il restera quatre ans. Il passe les cinq années suivantes à l'Université du Manitoba et le reste de sa carrière à l'Université McGill, où il devient professeur agrégé en 1964 et professeur titulaire en 1966. Il prend sa retraite de McGill et devient professeur émérite en 1997.

Durant sa carrière, William Moser publie plus de 40 articles, en combinatoire classique surtout, et aussi en théorie des groupes combinatoires. Sa première publication, en 1957, est un livre qu'il cosigne avec Donald Coxeter. " Generators and relations for discrete groups" sera édité à quatre reprises dans la prestigieuse collection " Ergebnisse der Mathematik und Ihrer Grenzgebiete " de Springer Verlag, du jamais vu jusqu'alors. L'ouvrage sera traduit en russe en 1980. Aujourd'hui, 46 ans après sa première édition, ce livre est encore considéré comme celui qui fait autorité en la matière. William Moser sera aussi connu pour son article de 1958 intitulé " On the number of lines determined by n points ", qu'il signe avec L. M. Kelly. Le théorème de Sylvester-Gallai énonce d'ailleurs qu'étant donné n points dans un plan, non tous alignés, ils déterminent toujours une ligne " simple ", i.e. une ligne qui passe par exactement deux de ces points. Selon la conjecture bien connue de Dirac, il y a au moins n/2 lignes simples de la sorte, à condition que n soit un nombre suffisamment élevé. L'article de Kelly et Moser marquera un tournant décisif dans ce domaine en démontrant que le nombre de lignes simples est au moins (3/7)n et que la borne est atteinte pour n=7. De plus leur argument est encore valide dans le plan projectif sans utiliser les propriétés métriques du plan ce qui donnera naissance à un tout nouveau champ de recherche. On doit à Willy Moser la célèbre collection de problèmes " RPDG=Research Problems in Discrete Geometry ", issue d'une liste de problèmes mal posés et non résolus en géométrie combinatoire " Poorly formulated unsolved problems in combinatorial geometry ", distribuée par son frère Leo à une conférence à Boulder en 1963. Cette contribution aura des répercussions énormes, car elle mettra en évidence bon nombre des questions les plus notoires en la matière. Ses éditions plus récentes, en collaboration avec Janos Pach ont atteint tous ceux qui s'intéressent au sujet et ont fait l'objet de nombreux articles de revues. William Moser a en outre participé à de nombreux comités de lecture, dont MR et Zbl.

William Moser a des états de service remarquables au sein de la Société mathématique du Canada : publications, olympiades, administration. Notons qu'il a été président de 1973 à 1975. Il a en outre été rédacteur en chef du Bulletin canadien de mathématiques de 1961 à 1970, président du Comité des publications de 1970 à 1974 et rédacteur en chef adjoint du Journal canadien de mathématiques de 1981 à 1985.

Depuis le début de sa carrière en 1955, William Moser a contribué de diverses façons à la formation secondaire et collégiale en mathématiques, notamment par sa participation aux comités d'organisation des concours provinciaux de mathématiques en Saskatchewan, au Manitoba et au Québec. Il siégeait au Comité d'éducation de la SMC, sous la présidence de Lloyd Dulmage, lorsqu'il institua l'Olympiade mathématique du Canada (OMC). Il a signé (parfois avec Ed Barbeau) les livrets qui présentaient les problèmes, les solutions et les résultats de l'OMC de 1969 à 1978. De 1975 à 1985, il a publié avec E. Barbeau et M.S. Klamkin cinq collections de problèmes (500 problèmes en tout) imprimées et largement distribuées par la SMC. La collection complète, revue et améliorée, a été publiée par la MAA en 1995 dans sa collection " Spectrum " sous le titre 500 Mathematical Challenges. Il a en outre enseigné aux instituts d'été de la NSF pour les enseignants du secondaire (1959-1962) et participé au College Geometry Project (1964-1968) à l'Université du Minnesota, où il a réalisé de beaux films dont un consacré à Coxeter.


© Société mathématique du Canada, 2014 : http://smc.math.ca/