CMS/SMC
Société mathématique du Canada
www.smc.math.ca
Société mathématique du Canada
  location:  À propos de la SMCcommuniqués
À propos de la SMC        
COMMUNIQUÉ
8 février 2002

LA SMC SOULIGNE LES RÉALISATIONS EXCEPTIONNELLES DE TROIS MATHÉMATICIENS CANADIENS

La Société mathématique du Canada (SMC) annonce sa remise de prix semestrielle. Le prix Krieger-Nelson 2003 sera attribué à Leah Keshet, le prix Jeffery-Williams 2003 à Ram Murty, et le prix Coxeter-James 2002 à Lisa Jeffrey.


Prix Krieger-Nelson 2003 de la SMC - Leah Keshet (Université de la Colombie-Britannique)

Le prix Krieger-Nelson rend hommage aux mathématiciennes qui se sont distinguées par l'excellence de leur contribution à la recherche.

Leah Keshet a obtenu son baccaulauréat en sciences de l'Université Dalhousie en 1974 et son doctorat de l'Institut Weizmann en 1982. Avant d'arriver à l'Université de la Colombie-Britannique en 1989, elle était professeure à l'Université Duke.

Leah Keshet est devenue professeure titulaire en 1995 et directrice du projet du réseau MITACS intitulé « Biomedical Models of Cellular and Physiological Systems in Health and Disease ». Dans le cadre de ce projet, elle recourt à la modélisation et à l'analyse mathématiques pour résoudre divers problèmes biomédicaux. Elle était conférencière invitée au Congrès international de mathématiques appliquées d'Édimbourg en 2000.

Leah Keshet est une sommité mondiale de la biologie théorique. Elle excelle à résumer le sens d'un problème biologique en un problème mathématique bien formulé qui se prête à l'analyse et à la modélisation. Elle étudie de nouveaux problèmes biologiques difficiles en faisant appel à diverses techniques mathématiques. Elle se sert de méthodes très diversifiés, allant l'analyse rigoureuse à la simulation.

Ses recherches ont amené un grand nombre de personnes à envisager des phénomènes biologiques d'un point de vue mathématique. Elle est également l'auteure d'un manuel de modélisation biologique considéré comme le meilleur qui soit et décrit comme « une manifestation remarquable de sa compréhension approfondie d'un éventail incommensurable de problèmes de biologie mathématique ».

Leah Keshet donnera la conférence Krieger-Nelson 2003 à l'Université de l'Alberta en juin 2003.


Prix Jeffery-Williams 2003 de la SMC - Ram Murty (Université Queen's)

Le prix Jeffery-Williams rend hommage aux mathématiciens ayant fait une contribution exceptionnelle à la recherche mathématique.

Le professeur Ram Murty a obtenu son baccalauréat en sciences de l'Université Carleton en 1976 et son doctorat du MIT en 1980. Avant de se joindre au corps professoral de l'Université Queen's en 1996, il a enseigné à l'Université McGill.

Ram Murty est devenu professeur titulaire en 1989 et membre de la Société royale du Canada en 1990. Il a reçu le prix Coxeter-James de la SMC en 1988, a décroché la bourse Steacie en 1991 et a reçu la bourse de recherche Killam en 1998.

Ram Murty a contribué de façon systématique, considérable et exhaustive au domaine central et difficile de la théorie des nombres en rapport avec les L-fonctions et à des problèmes dans des domaines très rapprochés de la géométrie arithmétique algébrique. Ses travaux portent sur la théorie algébrique et analytique des nombres, dans laquelle l'algèbre et l'analyse sont amalgamées à l'étude de la théorie des nombres. Ses travaux, d'une profondeur et d'une beauté exceptionnelles, intéressent des mathématiciens de tous horizons.

Ram Murty a beaucoup apporté à la recherche. En collaboration avec son frère, Kumar Murty, et Rajiv Gupta, il a établi des preuves inconditionnelles se rapportant à la conjecture d'Artin datant de 1920 sur les racines primitives, que l'on a qualifiées de « véritablement spectaculaires ».

Le professeur Ram Murty prononcera la conférence Jeffery-Williams 2003 de la SMC à l'Université de l'Alberta en juin 2003.


Prix Coxeter-James 2002 de la SMC - Lisa Jeffery (Université de Toronto)

Le prix Coxeter-James rend hommage aux jeunes mathématiciens qui se sont distingués par l'excellence de leur contribution à la recherche mathématique.

Lisa Jeffrey a obtenu son A.B. de l'Université Princeton en 1986 et son doctorat de l'Université Oxford en 1992. Avant son arrivée à l'Université de Toronto en 1997, elle a enseigné à Princeton et à McGill.

Devenue professeure titulaire en 1997, Lisa Jeffrey a remporté plusieurs prix et bourses : prix Aisenstadt en 1996, bourse Sloan en 1997, bourse d'excellence en recherche du premier ministre de l'Ontario en 1999 et prix Krieger-Nelson de la SMC en 2001.

Les recherches de Lisa Jeffrey portent sur des problèmes d'envergure et difficiles, à l'avant-garde de plusieurs domaines mathématiques fondamentaux : géométrie symplétique, géométrie algébrique, physique mathématique et géométrie différentielle. Elle a grandement contribué à chacun de ces domaines.

Lisa Jeffrey a contribué à prouver deux des plus importantes conjectures de la géométrie symplectique équivariante. La preuve de la conjecture de Witten, qu'elle a établie en collaboration avec Frances Kirwin, a lancé la technique puissante de localisation non abélienne, qui a donné lieu à des applications importantes.

Elle est aussi l'auteur de Quantum Fields and Strings: a Course for Mathematicians, référence de base des mathématiciens sur l'interaction importante et récente entre la physique et la géométrie théoriques.

Lisa Jeffery donnera la conférence Coxeter-James 2002 de la SMC à l'Université d' Ottawa en décembre 2002.


Renseignements :

Jonathan Borwein, président
Société mathématique du Canada
Tél. : (604) 291-3070
Courriel : president@smc.math.ca

ou

Graham P. Wright, directeur administratif
Société mathématique du Canada
Tél. : (613) 562-5702
Courriel : directeur@smc.math.ca


© Société mathématique du Canada, 2014 : http://www.smc.math.ca/