CMS/SMC
Société mathématique du Canada
www.smc.math.ca
Société mathématique du Canada
  location:  À propos de la SMCcommuniqués
À propos de la SMC        
COMMUNIQUÉ
24 avril 1998

LES MATHÉMATIQUES CANADIENNES SE HISSENT AU SOMMET

OTTAWA (Ontario) -- L'Union mathématique internationale (UMI) vient d'accorder le plus haut niveau de reconnaissance à la recherche mathématique au Canada, en acceptant de faire passer le Canada du niveau 4 au niveau 5, l'échelon le plus élevé de l'UMI. Le Canada rejoint ainsi la Chine, l'Angleterre, la France, l'Allemagne, la Russie, le Japon et les États-Unis.

La décision de l'Union mathématique internationale d'inviter le Canada à passer au niveau 5 a été motivée par «une reconnaissance de l'excellence des mathématiques canadiennes». Le professeur Katherine Heinrich, présidente de la Société mathématique du Canada (SMC), affirme que «le niveau des mathématiques au Canada a considérablement augmenté au cours des quelques dernières années, et il est important que l'UMI le reconnaisse.»

Le Conseil national de recherches du Canada (CNRC) est membre de l'UMI en tant que représentant du Canada. Le CNRC et la SMC sont partenaires pour le soutien de cette affiliation au Canada.

Au prochain Congrès international des mathématiciens (CIM), qui aura lieu à Berlin (Allemagne) du 12 au 17 août 1998, le Canada sera représenté par les professeurs Donald Dawson, directeur de l'Institut Fields pour la recherche en sciences mathématiques (Toronto); George Elliott, de l'Université de Toronto; Peter Fillmore, de l'Université Dalhousie, président sortant de la SMC et président du Comité des affaires internationales de la Société; Nassif Ghoussoub, directeur de l'Institut du Pacifique pour les sciences mathématiques (Vancouver); Jacques Hurtubise, directeur adjoint du Centre de recherches mathématiques (Montréal) et vice-président de la SMC, et le professeur Nicole Tomczak-Jaegermann, de l'Université de l'Alberta.

Quatre résidents canadiens ont été invités à donner une conférence principale au CIM 98. Il s'agit des professeurs James Arthur (Université de Toronto), Bernard Hodgson (Université Laval), Stevo

Todorcevic (Université de Toronto) et Nicole Tomczak-Jaegermann. Plusieurs autres Canadiens qui habitent maintenant à l'étranger prendront également la parole à cet important congrès.

«Au cours des trois derniers CIM, treize mathématiciens canadiens ont été invités à présenter l'une des conférences principales. Six pays seulement (États-Unis, Russie, France, Allemagne, Royaume-Uni et Japon) ont contribué davantage à ces importants congrès», indique le professeur Peter Fillmore. «Par sa décision, l'UMI reconnaît la participation toujours croissante des mathématiciens canadiens à la recherche de niveau international», ajoute-t-il.

Pour plus de renseignements, communiquer avec :

M Graham P. Wright
Directeur administratif 
Société mathématique du Canada 
(613) 562-5702
Mme Katherine Heinrich 
Présidente 
Société mathématique du Canada 
(604) 291-3925

© Société mathématique du Canada, 2014 : https://smc.math.ca/